Accueil Jeunesse Chronique : Sherlock, Lupin et moi, tome 1 : Le mystère de la dame en noir – Irène Adler.

Chronique : Sherlock, Lupin et moi, tome 1 : Le mystère de la dame en noir – Irène Adler.

0
0
439

Genre : Jeunesse / Policier

Editeur : France Loisirs (Albin Michel jeunesse)

Date de parution : 2 janvier 2017

Nombre de pages : 265

Ma note : 18/20

51BDQnc3QVL[1]

Synopsis : Été 1870, Sherlock Holmes, Arsène Lupin et Irène Adler font connaissance à Saint-Malo. Les trois amis espèrent profiter de leurs vacances en bord de mer, mais le destin leur a réservé une surprise. Un corps s’est échoué sur une plage voisine et les trois camarades se retrouvent au beau milieu d’une enquête criminelle. Un collier de diamants a disparu, le mort semble avoir deux identités et une silhouette fantomatique apparaît la nuit sur les toits de la ville. Trois détectives ne seront pas de trop pour résoudre l’énigme de Saint-Malo !

Mon avis : Je suis tombée par hasard sur ce livre en allant faire mon achat trimestriel du mois chez France Loisirs. Habituellement pas réellement fan du genre policier, je me suis tout de même laissé tenter par ce premier tome. Quelle découverte ! J’ai tout simplement adoré. 

Nous rencontrons trois personnages, âgés d’environ 13 ans ; Sherlock Holmes, Arsène Lupin, Irène Adler. Ce trio va vivre une aventure extraordinaire durant l’été 1870 à Saint-Malo dans le Nord de la France.
J’ai adoré ces trois personnages, ils ont une personnalité très différente les uns des autres et c’est cela qui fait leur force ; ils sont complémentaires. Chacun apporte aux autres, ils se soutiennent et s’aident à évoluer mutuellement tout en oubliant pas de s’amuser. Lupin est pour le moment, mon personnage préféré de la saga, il a ce coté particulièrement sombre que j’aime retrouver chez certains personnages dans les romans ; on ne peut pas lui en vouloir quand on sait qui il deviendra plus tard.
La relation entre Sherlock, Lupin et Irène reste le point fort du roman ; certains passages sont extrêmement émouvants quand d’autres font penser à un potentiel futur triangle amoureux. 

J’ai trouvé l’enquête intéressante, bien que parfois, laissée de coté au profit de l’histoire entre les différents personnages. On se demande ce qu’il s’est passé, on veut savoir et on prend plaisir à chercher et à découvrir les indices en même temps que nos trois protagonistes. 
Comme je l’ai dit précédemment, l’histoire se passe à Saint-Malo, l’été et, avec les beaux jours que nous avons eu, j’avais vraiment l’impression d’être au cœur de l’histoire.
De plus, ce roman se passe dans les années 1870 et on le ressent à travers les pages, par l’écriture de l’autrice ; j’avais l’impression d’être plongée dans un autre temps, une autre époque et c’était juste complétement dingue!
L’écriture d’Irène Adler est incroyablement bien maîtrisée, fluide, prenante et contribue à donner cet effet d’une  » autre époque » que j’ai tant aimé.

En définitive, j’ai tout bonnement adoré ce premier tome qui laisse présager encore bien des aventures pour Sherlock, Lupin et Irène ! Je suis déjà toute impatiente à l’idée des les retrouver prochainement à Londres, en septembre 1870 !

 

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par areadingirl
Charger d'autres écrits dans Jeunesse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Consulter aussi

Chronique :  » La vérité sur Alice  » – Jennifer Mathieu.

Genre : Drame Editeur : Pocket Jeunesse Année de sortie : 2016 Nombre de pages : 202 Ma no…