Accueil Coup de coeur de l'année 2018 Chronique : « Viens, on s’aime » – Morgane Moncomble.

Chronique : « Viens, on s’aime » – Morgane Moncomble.

0
0
58

Genre : Romance 

Éditeur : Hugo Roman (New Romance) 

Année de sortie : 2017 

Nombre de pages : 479

couv39825411

Synopsis : L’amour fleurit parfois là où on ne l’attend pas.
Beaucoup s’accordent à dire que l’amitié fille-garçon n’existe pas. Et pour cause ! Lorsque Loan et Violette se sont rencontrés, ce fut un véritable coup de foudre platonique. À cette époque, Loan était en couple avec Lucie depuis quatre ans, si bien qu’il n’avait d’yeux que pour elle. 

Mais seulement un an plus tard, beaucoup de choses ont changé : Loan est un homme abattu depuis que sa petite-amie l’a quitté. Quant à Violette, elle commence tout juste une idylle avec le beau Clément – chose que Loan se surprend à détester. 

Alors quand sa meilleure amie, encore vierge, le supplie d’être son premier, il hésite. La proposition de Violette sent la mauvaise idée à plein nez… mais après tout, il ne s’agit que d’une fois. Rien qu’une. 

Pas vrai ? 

 

Mon avis : Je viens à peine de refermer ce livre, je ne suis qu’émotions. Il est si beau, accompagné d’une trentaine de post-it… Je pensais que ce serait une romance banale, peut-être même un peu clichée, je me suis trompée. Je suis restée émerveillée pendant toute ma lecture. 

Parlons tout d’abord des personnages, ils sont extrêmement bien travaillés, j’ai adoré les découvrir au fur et à mesure de ma lecture, nous réceptionnions les informations petit à petit, nous apprenons à les connaitre au même rythme qu’eux mêmes ne se découvrent et c’est l’un points forts du roman.
J’ai adoré Violette, du début à la fin, je me suis carrément identifiée à elle dès le prologue. J’avais la nette impression de me voir dans le roman à de nombreuses reprises ; c’est une sensation qui m’a tout d’abord troublée puis je m’y suis faite et, j’ai aimé ce roman de plus belle.
Loan est un homme merveilleux, le métier qu’il exerce me fascine, sa manière de parler, de penser, la façon dont il traite Violette, avec une telle douceur, j’en ai eu à de nombreuses reprises les larmes aux yeux. 
La relation qu’entretiennent Loan et Violette est sublime, je ne pense pas qu’on puisse réellement mettre un mot dessus, c’est simplement magique. L’auteure n’en fait pas trop, tout ce qu’elle nous raconte pourrait arriver dans la vie réelle et c’est aussi un point fort du roman, nous n’avons aucun mal à nous imaginer dans cette vie-là car c’est tout à fait probable, il y a de très bons moments comme de très mauvais ; la vie.
J’ai adoré les personnages secondaires comme Zoé, Jason, Ethan ; Ils sont une bande d’amis extraordinaire à laquelle je me suis beaucoup attachée au cours de ma lecture. J’ai aussi complètement craqué pour Mistinguette, il faut avouer qu’elle est vraiment très mignonne.

Je ne pense pas que l’on puisse simplement catégoriser le livre dans le genre romance, en effet, je pense que cette histoire est bien plus que cela. Au delà, de la romance, ce livre est une réelle bouffée d’air frais, un livre qui  fait rire, pleurer, avoir peur, avoir le coeur qui s’accélère, ce livre fait passer par tout un tas d’émotions fortes mais, au delà de tout, ce livre nous donne de l’espoir. L’espoir de rencontrer par hasard une personne comme Violette qui saura nous faire rire pour tout et n’importe quoi, qui saura nous fasciner par sa spontanéité, par son caractère si unique. L’espoir de rencontrer par hasard une personne comme Loan qui saura être bienveillant, être à l’écoute, prendre soin de nous. Une personne qui sera capable de nous réparer.  De plus, l’auteure délivre des messages d’une importance capitale dans notre société comme, s’aimer soi, rester soi, toujours y croire coûte que coûte. Elle y parle aussi du sujets d’actualités comme le féminisme ; la manière dont certaines personnes sont susceptibles de voir ce mouvement et elle casse littéralement les préjugés, bravo.
Morgane Moncomble a une écriture fluide, vraiment agréable à lire, je pense que sa plume apporte un vrai plus à l’histoire sans quoi cette dernière aurait peut-être été banale.

La fin est bien trop mignonne, l’auteure reste fidèle à elle-même, elle n’en fait pas trop mais suffisamment pour nous mettre du baume au coeur. Quitter ce roman me rend vraiment triste, je me suis tellement attachée à cet univers, à ces personnages durant les 476 pages ; vers la fin du roman, je me forçais à faire des pauses pour ne pas le finir trop vite. Un spin-off sur Zoé et Jason sera publié le 6 septembre aux éditions Hugo Roman, vous pouvez être surs que j’aurais un exemplaire entre mes mains ce jour-même. 

Merci à l’auteure pour avoir écrit cette histoire si merveilleuse, d’avoir inventé Violan, merci du plus profond du coeur car ce livre est une vraie bombe que je garderais toujours quelque part dans le coeur. J’ai déjà envie de le relire.

 

Emoji Cœur Violet - U+1F49C

                                                  Note finale : 21/20, c’est possible pas vrai ? 

 

 

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par areadingirl
Charger d'autres écrits dans Coup de coeur de l'année 2018

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Consulter aussi

Chronique :  » Charme  » Le tome 2 de  » Contes des royaumes  » – Sarah Pinborough.

Genre : Réécriture de contes / Romance Editeur : Milady Année de sortie : 2014 Nombre de p…