Accueil Romance Chronique : Les Chroniques Lunaires, tome 3.5  » Levana  » – Marissa Meyer.

Chronique : Les Chroniques Lunaires, tome 3.5  » Levana  » – Marissa Meyer.

1
0
53

Genre : Science-fiction / Romance 

Éditeur : Pocket Jeunesse 

Année de sortie : 2015 

Nombre de pages : 201 

Ma note : 18/20

couv37369284

 

Synopsis :  »Miroir, mon beau miroir,
dis-moi, qui est la plus belle ? »

Pour les lecteurs des Chroniques Lunaires, Levana est une reine cruelle qui se sert de son magnétisme pour imposer amour et crainte à ses sujets. Mais bien avant que Cinder, Scarlet et Cress ne se rencontrent, Levana a vécu une toute autre histoire, une histoire d’amour et de guerre, de trahison et de mort. Une histoire qui n’a jamais été contée… jusqu’à présent. 

 

Mon avis : J’avais très envie de lire ce hors-série concernant Levana car, même si une partie de moi la détestait, une autre partie avait envie de comprendre pourquoi est-ce qu’elle était aussi cruelle. Ce livre m’a fait comprendre pourquoi Levana est ce qu’elle est mais heureusement, après cette lecture, elle reste un personnage que je déteste. Je me suis lancée dans cette lecture avec Justine.

Tout d’abord je pense que ce hors-série est nécessaire si l’on veut comprendre tout l’enjeu de cette saga. On apprend beaucoup de choses sur la famille royale qui règne sur la Lune, sur les parents de Levana et sur sa sœur, Channary.
Channary est un personnage qui m’a effrayé au possible, cette femme est complètement folle et on comprend aisément pourquoi Levana est devenue ce qu’elle est à présent. Channary est une souveraine absolument égocentrique, cruelle, qui se moque bien de son peuple ou de son personnel. Elle ne pense qu’à elle et à ses plaisirs personnels. 

Au début de ce hors-série, j’aimais le personnage qu’incarnait Levana même si je n’arrivais pas à l’aimer complètement. Cet amour s’est dissipé au fil du temps. Le comportement de Levana change, elle devient ce qu’elle se refusait de devenir, elle refusait de ressembler à sa sœur et pourtant…
Levana est désespérée, jalouse, une princesse qui manque de confiance en elle et une reine qui manque d’amour. Le profil psychologique de Levana est très intense et cruel. Je suis épatée par ce que l’auteure a réussi à développer autour de ce personnage que nous détestons. 

L’histoire est bien ficelée, tout est cohérent. L’auteure a des idées certes, terrifiantes mais merveilleuses car on se laisse prendre par ce qu’elle nous raconte. On a envie de savoir la suite, on a envie de savoir ce que Levana va devenir, va faire. L’action est là, on ne veut pas lâcher le livre. 
Nous retrouvons certains personnages des tomes précédents, c’est assez drôle de se les représenter plus jeune. 

La fin est une surprise à laquelle je m’attendais. Une fin qui est par sa morale, est atroce mais, cela ne pouvait pas être autrement.

Grâce à ce hors-série, je suis prête à découvrir le quatrième et dernier tome de cette merveilleuse saga, Winter

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par emistories
Charger d'autres écrits dans Romance

Un commentaire

  1. redbluemoon

    29 novembre 2017 à 18:45

    On a à peu près le même avis sur ce livre !!
    Franchement, l’auteur a vraiment bien écrit son livre ; c’est une bonne origine de « villain », toi qui les apprécies ! L’histoire de Levana est intéressante, et permet vraiment de la comprendre !
    Ah la fin !! Je ne pensais vraiment pas qu’elle oserait !!
    Peut-être qu’on lira aussi Winter en lecture commune ;)
    Plein de bisous, et de bonnes lectures !!

    Dernière publication sur Redbluemoon : Shatter Me, book 3 : Ignite Me de Tahereh Mafi

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Consulter aussi

Chronique :  » Je suis qui je suis  » – Catherine Grive.

Genre : Jeunesse Edition : Rouergue (doado) Année de sortie : 2016 Nombre de pages : 127 M…