Accueil Fantastique Chronique :  » La cité de verre  » tome 3 de  » The Mortal Instruments  » – Cassandra Clare.

Chronique :  » La cité de verre  » tome 3 de  » The Mortal Instruments  » – Cassandra Clare.

0
0
29

Genre : Fantastique

Editeur : Pocket Jeunesse

Année de sortie : 2013

Nombre de pages : 606

Ma note : 20/20

couv28277882

 

   !! Cette chronique contient des spoilers des deux premiers tome de la saga !!

Synopsis : La lutte entre le bien et le mal se poursuit. Valentin rassemble son armée pour éradiquer la lignée des Chasseurs d’Ombres. Clary se rend dans la Citée de Verre afin de sauver sa mère et découvrir son passé. S’introduire dans la Cité sans l’autorisation de l’Enclave n’est pas sans danger… Au cours de sa quête, Clary rencontre Sébastien, un garçon énigmatique. Avec lui, elle comprend que le seul moyen d’arrêter la fureur de Valentin est de former une alliance entre Chasseurs d’Ombres et Créatures Obscures. Comment conclure une telle union ? Clary saura-t-elle maîtriser ses nouveaux pouvoirs à temps pour cet ultime affrontement ?

 

Mon avis : Étant donné la déception que j’avais eu pour le deuxième tome de la série, je n’avais pas forcément l’envie de me replonger dans les aventures de Clary mais, une amie, m’a proposé de lire ce livre en lecture commune et j’ai accepté ! Je me suis dit que cela me motiverait à le lire. En réalité, je n’ai eu besoin d’aucune motivation car j’ai simplement dévoré ce troisième tome. Retrouver l’univers de Cassandra Clare m’a fait le plus grand bien ; j’avais adoré le premier tome et j’étais très triste de ne pas avoir su apprécier le deuxième tome.

Dans ce troisième tome, nous quittons le lieu principal de la saga pour partir dans un lieu beaucoup plus chaleureux, beaucoup plus doux mais aussi beaucoup plus dangereux. J’ai adoré découvrir ces nouveaux endroits, tous plus magnifique les uns que les autres. Je pense que la saga avait tout simplement besoin de cette nouvelle bouffée d’air frais.

Il est clair que ce troisième tome nous offre la possibilité de passer plus de temps en compagnie de personnages qui me semblait plutôt secondaires dans les précédents tomes, je parle bien évidemment de Magnus, Alec, Isabelle et Simon. Le fait de les voir plus dans ce tome a renforcé mon amour pour cette saga car je reprochais à cette dernière de ne montrer que Clary et Jace, même si cela ne me dérangeait pas plus que cela car je les aime beaucoup également.

Simon commence à prendre de l’importance dans cette saga et je dois avouer que cette idée me plait bien. Il est vrai que dans le premier tome, je ne pouvais pas le supporter et, dans le deuxième je commençais plus ou moins à l’apprécier. Dans ce troisième tome, j’ai eu l’impression de découvrir un tout autre personnage, il prend enfin de l’assurance, il cesse d’avoir des réactions enfantines et comprend plus ou moins ce qui est en train de se passer. Je ne pensais pas dire cela un jour mais j’ai hâte de retrouver Simon dans le quatrième tome de cette saga.

J’ai trouvé qu’Alec prend également une place importante dans ce troisième tome, pour mon plus grand bonheur car il fait parti de mes personnages préférés concernant cette saga. J’ai aimé le voir d’avantage et, j’ai complétement adoré son évolution dans ce tome. Je me rappelle que dans le premier tome, Alec était un garçon qui était renfermé sur lui-même, il était assez mystérieux et pas très agréable. Ici, nous trouvons un personnage qui commence à prendre confiance en lui et à s’affirmer. Bien évidemment, je ne peux pas parler d’Alec sans vous parler de Magnus. Nous voyons également plus Magnus dans ce tome, un personnage haut en couleur qui m’a tout de suite plu. La relation qu’il a avec Alec est une relation que j’aime retrouver de temps en temps dans la saga, ces passages sont rares et donc précieux.  De plus, je trouve que la relation d’Alec et Magnus est remplie d’une certaine sincérité, d’un coté, Magnus qui ne veut pas se voiler la face devant un Alec qui est censé avoir des sentiments pour son  » frère » et de l’autre coté, un Alec qui a peur de révéler ses sentiments, cette relation est belle à en mourir.

Parlons maintenant d’Isabelle, je pense que je peux dire la même chose que pour Simon, dans le premier tome, il est vrai que je n’aimais pas beaucoup Isabelle et je pense que c’était en partie à cause du fait qu’elle méprisait plus ou moins Clary. Dans ce troisième tome, j’ai complétement changé mon opinion sur Isabelle, j’ai appris, au fil des pages à la connaitre de plus en plus, j’ai appris certaines choses sur elle et sur son comportement qui ont fait changé ma vision de ce personnage. Les différents passages avec Max m’ont beaucoup ému.

Jace m’est également apparu sous un nouveau jour, on apprend beaucoup sur lui, de bonnes comme de mauvaises choses. On nous parle de son passé ce qui nous permet de l’imaginer plus jeune, plus vulnérable. A de nombreuses reprises, j’ai eu envie de prendre Jace dans mes bras parce que ce que je lisais de lui me touchait beaucoup. C’est un personnage qui depuis le premier tome ne cesse de me surprendre.

Clary m’a beaucoup touché également, il est vrai que parfois, elle peut être exaspérante mais c’est ce qui fait son charme.

L’évolution de la relation entre Jace et Clary m’a fait éprouvé des millions de sentiments, parfois contradictoires, je vous laisse découvrir cela par vous-même.

Pour ce qui est de la trame de l’histoire, je l’ai adoré, très vite, je suis devenue accro à ce tome, je ne voulais plus le lâcher, je n’avais pas spécialement le temps de lire mais dès que j’en avais l’occasion, je savourais chaque page, ce tome est une pure merveille.

Pour moi la fin est à la fois horrible et belle, cela dépend de quel coté nous nous plaçons.

En conclusion, ce tome est un coup de coeur phénoménal et j’ai hâte de retrouver ces merveilleux personnages dans le quatrième tome même si, avant cela, il me faudra passer par le tome un des origines de The Mortal Instruments !

Je vous met juste ici  la chronique de Floriane, avec qui j’ai fait la lecture commune de ce tome, je vous invite à aller lire sa chronique qui vous donnera surement encore plus envie de vous jeter sur ce troisième tome !

 

 

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par emistories
Charger d'autres écrits dans Fantastique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Consulter aussi

Chronique :  » Beauté  » tome 3 de  » Contes des royaumes  » – Sarah Pinborough.

Genre : Réécriture de contes Editeur : Milady Année de sortie : 2014 Nombre de pages : 217…