Accueil Romance Chronique :  » Hopeless « , tome 1 – Colleen Hoover.

Chronique :  » Hopeless « , tome 1 – Colleen Hoover.

0
0
4

Genre : Romance

Editeur : Fleuve Noir ( territoires )

Année de sortie : 2014

Nombre de pages : 506

Ma note : 20/20

couv56072068

Synopsis : Sky, 17 ans, vit avec sa mère adoptive Karen. Après plusieurs années de scolarisation à domicile, elle débute sa dernière année de lycée dans un nouvel établissement où elle ne connaît quasiment personne. Peu importe, de toute façon, Sky ne ressent aucune émotion pour personne depuis son enfance. Alors quand elle croise Holder, le bad boy du lycée, elle est surprise de l’effet qu’il a sur elle. Sky comprend rapidement qu’Holder n’est pas celui que tout le monde croit. [ J'ai coupé  volontairement la fin du résumé que l'on peut trouver sur livraddict car j'ai trouvé qu'il spoilait un peu trop ce qui se passait dans le roman. ]

 

Mon avis : J’ai reçu ce livre il y a bientôt trois ans à l’occasion de mon anniversaire, le livre venait tout juste d’être édité aux éditions fleuve noir. J’attendais l’annonce de la sortie du tome deux pour pouvoir le lire.  Il y a quelques semaines, j’ai eu très envie de sortir ce livre de ma pile à lire, quelques temps après, j’ai appris que le tome deux sortait chez PKJ, ce qui m’a encore plus motivé à poursuivre ma lecture. Ce livre va être sans aucune hésitation dans mes coups de coeur de l’année 2017.

Tout d’abord, nous plongeons dans une histoire qui peut sembler tout à fait banale chez les romances de nos jours puis très vite, Colleen Hoover nous embarque dans une histoire complément dingue et addictive.

Je me suis beaucoup attachée au personnage de Sky, d’une part, j’ai adoré la signification de ce prénom, d’autre part, j’ai trouvé son personnage tellement courageux et merveilleux. Tout au long du roman, elle fait face à des situations, elle apprend beaucoup de choses sur elle, sur son passé qui aurait pu la faire abandonner mais pourtant, elle ne baisse jamais les bras, même dans les pires moments et c’est probablement ce que j’ai le plus aimé chez elle.

Holder, le personnage masculin de cette histoire, au début du roman, j’ai cru qu’il allait être le parfait cliché du badboy et au final, j’ai trouvé qu’il ne l’était pas du tout, cela change des romances de nos jours. Je pense sincèrement que je me suis autant attachée au personnage de Sky qu’à celui d’Holder. Il est impulsif mais à la fois tellement doux. Ce personnage est juste adorable.

Concernant la romance, mon avis est un peu plus mitigé, bien qu’elle soit très belle, j’ai trouvé qu’elle arrivait trop rapidement dans l’histoire, mais, si mon avis est autant mitigé, je pense que c’est parce que quand on sait ce qui unit les deux personnages, il ne peut pas en être autrement en ce qui concerne leur histoire d’amour. Cette histoire est très mignonne et magique bien que niaise au possible. J’ai adoré tout leur petits moments d’amour, le couple se parle toujours d’une manière tellement belle qui manque un peu aux histoires d’amour de nos jours. Je pense que c’est l’une des meilleures romances littéraires que je possède dans ma bibliothèque, c’est l’une des raisons pour lesquelles je n’oublierais jamais ce livre.

Parlons maintenant de l’histoire, au début du roman, on pense que cette histoire va être légère et belle, en réalité, elle est beaucoup plus complexe qu’elle a en l’air. Dans ce livre, il y a toute une panoplie de drames familiaux qui sont juste horribles à lire et surtout à imaginer. Je pense que pour lire ce livre, il faut avoir le coeur bien accroché et surtout avoir plus de 16 ans, au moins. Vous savez probablement que la maison d’édition PKJ est l’une de mes maisons d’éditions préférées mais là, je n’ai pas très bien compris leur choix de mettre ce livre dans la catégorie  » jeunesse. » Hopeless n’est pas un livre à mettre dans les mains de tout le monde mais surtout pas dans les mains de jeunes adolescentes. Honnêtement, je me remercie moi-même de ne pas avoir lu ce livre quand je l’ai reçu il y a quelques années parce que je pense que j’aurais été sans doute très choquée par ce que j’aurais pu lire, la lecture est vraiment très intense niveau émotions. C’est un livre qui reste très triste psychologiquement et très horrible niveau des drames familiaux.

L’écriture de l’auteure est juste sublime, je l’ai adoré. Son histoire est cohérente et nous fait autant rêver que pleurer.

En conclusion, Hopeless est un livre qui m’a d’une certaine marquée et que je ne pourrais pas oublier de si tôt. En ce qui concerne le deuxième tome, Losing Hope, qui est une réécriture du premier tome du point de vue d’Holder, je pense que je me le procurerai très bientôt car, je crois fortement que cette histoire va être très différente de son point de vue et j’ai donc très hâte de découvrir ce deuxième tome.

En attendant, je crois que je vais me faire un stock de livres de Colleen Hoover, tout simplement parce que cette auteure est merveilleuse.

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par emistories
Charger d'autres écrits dans Romance

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Consulter aussi

Chronique :  » L’ange mécanique  » tome 1 de » The Mortal Instruments Origines » – Cassandra Clare.

Genre : Fantastique Editeur : Pocket Jeunesse Année de sortie : 2013 Nombre de pages : 536…