Accueil Réecriture de contes Chronique :  » Charme  » Le tome 2 de  » Contes des royaumes  » – Sarah Pinborough.

Chronique :  » Charme  » Le tome 2 de  » Contes des royaumes  » – Sarah Pinborough.

1
0
26

Genre : Réécriture de contes / Romance

Editeur : Milady

Année de sortie : 2014

Nombre de pages : 255

Ma note : 19/20

couv51836499

Synopsis : Rappelez-vous les horribles belles-sœurs, le carrosse magique, le bal enchanté, la pantoufle de verre et l’éternel amour né au premier regard… et à présent, ouvrez ce livre et plongez dans la véritable histoire de Cendrillon, telle qu’elle n’a jamais été révélée… Cendrillon, le conte de fées revisité : cruel, savoureux, et tout en séduction.

 

Mon avis : J’ai mis du temps à lire ce deuxième tome car j’avais moyennement aimé le premier tome qui est Poison.  J’ai adoré ce tome deux, je regrette de ne l’avoir pas lu plus tôt.

Ce n’est pas dans une réécriture de Blanche-Neige que l’on se lance dans ce second tome mais bien dans une réécriture du conte de Cendrillon, ce n’est pas ma princesse préférée mais disons que j’aimais bien son histoire étant plus jeune, j’ai été subjuguée par cette  » nouvelle » histoire.

J’ai eu un réel coup de coeur pour le personnage de Cendrillon, au début du roman, la personnalité qu’elle montrait m’a beaucoup touché, c’est une simple jeune fille qui vit dans l’ombre de ses deux belles-sœurs qui sont traités comme des princesses. Cendrillon ne perd jamais espoir et continue de faire ce qu’elle a à faire en nourrissant des rêves pour le palais et pour le Prince.

Au début du roman, je n’aimais pas spécialement les deux belles-sœurs de Cendrillon, Ivy et Rose mais au court de l’histoire, on en apprend un peu plus sur Rose et ce personnage a fini par me plaire, j’espérais vraiment que l’histoire allait bien se finir pour elle.

La méchante de l’histoire n’est pas celle à laquelle on pourrait s’attendre, en réalité, je ne sais pas vraiment si cette réécriture de contes possède un méchant/ une méchante.

Je me suis jamais ennuyée au cours de ma lecture, j’étais à chaque page un peu plus happée par l’histoire, je voulais savoir ce qu’il allait se passer,  quels sorts les personnages allaient subir. Autant pour le premier tome, je m’ennuyais un peu, je ne trouvais pas l’histoire très intéressante,  à part quand il était question de la Méchante Reine, Lillith, autant là, tout le roman était absolument merveilleux. L’auteure arrive parfaitement à jongler avec les moments magiques et les moments sanguinaires.

La fin de ce deuxième tome m’a surprise comme il n’est pas possible d’être surpris, j’ai du relire plusieurs fois avant de m’assurer que j’avais bien lu. J’ai été très heureuse que Sarah Pinborough fasse partie de ces auteurs qui évoquent dans leurs romans ce genre de sujet tabous qui ne devraient pas l’être car l’amour est l’amour.

Je lirais le troisième tome aux vacances de Noël mais je suis déjà toute excitée par cette idée.

 

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par emistories
Charger d'autres écrits dans Réecriture de contes

Un commentaire

  1. BlueMoon

    19 novembre 2016 à 16:10

    Mais si, il y a un méchant, mais comme je ne veux pas spoiler tout le monde, je te le dirai quand on se verra ;)
    J’ai aussi préféré ce tome à Poison ! Déjà parce que je préfère Cendrillon à Blanche-Neige, et parce que l’histoire me semblait plus cohérente.
    Le troisième tome est assez spécial en son genre … J’espère que tu aimeras quand même !
    Bonnes lectures ! :* <3

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Consulter aussi

Chronique :  » L’ange mécanique  » tome 1 de » The Mortal Instruments Origines » – Cassandra Clare.

Genre : Fantastique Editeur : Pocket Jeunesse Année de sortie : 2013 Nombre de pages : 536…