Accueil Science-fiction Chronique :  » Cinder  » Tome 1 des Chroniques Lunaires – Marissa Meyer.

Chronique :  » Cinder  » Tome 1 des Chroniques Lunaires – Marissa Meyer.

4
0
614

Genre : Science-Fiction

Editeur : Pocket Jeunesse

Année de sortie : 2013

Nombre de pages : 412

Ma note : 20/20

couv38130297

Synopsis : Humains et androïdes cohabitent tant bien que mal dans ville de New Beijing. Une terrible épidémie ravage la population. Depuis l’Espace, un peuple sans pitié attend son heure..

Personne n’imagine que le salut de la planète Terre repose sur Cinder, brimée par son horrible belle-mère. Car la jeune fille, simple mécanicienne mi-humaine, mi-cyborg, détient sans le savoir un secret incroyable, un secret pour lequel certains seraient près à tuer..

 

Mon avis : Voilà un bon moment que j’avais ce livre dans ma bibliothèque mais je n’avais jamais vraiment osé me lancer, c’est chose faite ! Ma soeur et moi avons décidé de faire une lecture commune sur ce premier tome des chroniques lunaires ! Je vous met juste ici le lien de sa chronique si vous souhaitez avoir un avis différent du mien : http://redbluemoon.unblog.fr/2016/04/25/the-lunar-chronicles-book-1-cinder-de-marissa-meyer/

J’ai eu envie de lire Cinder puisque j’ai découvert la série  » Once Upon A Time « , plus j’avançais dans cette série télévisée et plus j’avais envie de lire des réécritures de contes, je me suis donc tournée vers Cinder et cette lecture s’est révélée être un vrai coup de coeur !

Comme son titre l’indique, c’est une réécriture de Cendrillon, on retrouve la trame du conte original mais avec quelques changements très originaux. J’ai trouvé ce premier tome très addictif, quand on commence à lire, nous n’avons plus du tout envie de nous arrêter, l’histoire est tellement prenante et on s’identifie à l’héroïne, Cinder.

Je me suis énormément attachée au personnage de Cinder, je vous mentirais si je disais que je n’aime pas les princesses un peu niaises mais Cinder n’est pas du tout comme cela et je dois avouer que je l’ai trouvé magique, c’est le mot. Elle est vraiment différente de la Cendrillon que l’on peut trouver dans Disney par exemple, très différente et à la fois pareille, c’est ce qui fait la force du personnage, on a envie de poursuivre avec elle et de croire en elle, jusqu’au bout.

Quant au Prince Kai, il est difficile de résister à son charme quand on voit qui il est réellement, sans prendre en compte son statut de Prince. Il n’est pas niais, peut-être un peu cliché mais tellement attirant. C’est un jeune homme courageux et honnête qui veut voir son peuple vivre en paix.

Je n’ai pas trouvé plus intéressante que cela la Reine Levana, on la voit à plusieurs reprises dans le roman mais elle ne m’a absolument rien inspiré. Il y a quelques sentiments que j’ai ressenti à son égard à certains moments : de la peur et de la haine. J’étais tellement attachée aux personnages de Kai et Cinder que je dois bien avouer que j’ai eu peur d’elle, de ce qu’elle pouvait faire. J’ai apprécié cette sensation car grâce à cela, j’étais vraiment plongée dans l’histoire.

Les idées de l’auteure sont toutes plus intéressantes les unes que les autres, il n’y a jamais un seul moment où l’on s’ennuie, tout est parfaitement bien respecté pour que l’on tombe sous le charme de cette réécriture et que l’on en veuille encore et encore.

Pour la fin, je suis légèrement mitigée, après avoir refermé le livre, j’ai repensé à cette fin et j’hésitais à mettre 19 ou 20 pour la note de ce roman, parce que j’ai trouvé la fin pas vraiment à la hauteur de tout ce qu’on nous a montré tout au long du roman, on suit Kai et Cinder tout le long et à la fin, on a des informations que sur un seul des deux personnages, et l’autre, il est où ? L’auteure en fait quoi ? De ce fait, j’ai été légèrement déçue parce que c’était un personnage qui me tenait beaucoup à coeur et finalement, je ne sais pas ce qu’il en est pour lui. Si j’ai décidé de mettre cette note de 20, c’est parce qu’en y repensant, je me rend compte que cette lecture était vraiment extraordinaire, tout simplement magique, c’est un réel coup de coeur et il n’y a pas d’autres mots.

Il me tarde de me plonger dans Scarlet et de retrouver cet univers complètement incroyable.

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par areadingirl
Charger d'autres écrits dans Science-fiction

4 Commentaires

  1. redbluemoon

    30 avril 2016 à 14:02

    Cinder est donc un coup de cœur pour nous deux !! J’espère que Scarlet aura le même effet ! Super chronique !

    Dernière publication sur Redbluemoon : Rocaille de Pauline Sidre #plib2021

    Répondre

  2. Mélanie

    15 juin 2016 à 12:18

    Moi aussi j’ai adoré cette réécriture de conte totalement originale et le personnage de Cinder ! Tu as lu la suite ?

    Si tu veux aller voir mon avis : http://journalacoeurouvert.blogspot.fr/2016/06/cinder-marissa-meyer_15.html

    Mélanie

    Répondre

    • emistories

      25 juin 2016 à 11:48

      Bonjour ! Non pas encore mais je compte bien la lire cet été :)

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Consulter aussi

Chronique :  » Mille baisers pour un garçon  » – Tillie Cole.

Genre : Romance  Editeur : Le Livre de Poche  Année de sortie : 2018 Nombre de pages : 288…