Accueil Fantasy Chronique :  » L’Ile de l’oubli » – Melissa De La Cruz.

Chronique :  » L’Ile de l’oubli » – Melissa De La Cruz.

0
0
103

Genre : Fantasy Jeunesse

Editeur : Hachette Romans

Année de sortie : 2015

Nombre de pages : 304

Ma note : 18/20.

couv36255562

Synopsis : Il y a vingt ans, tous les Méchants de tous les contes de fée ont été bannis du royaume d’Auradon et réduits à vivre dans une prison sur une île. Et quand on parle de Méchants, c’est vraiment de la crème de la crème de la méchanceté : Cruella d’Enfer, Maléfique, la Méchante Reine, Jafar et compagnie… Cette île est protégée par une force magique qui maintient les prisonniers et leurs enfants en captivité. La vie y est sinistre et monotone. C’est un endroit sale, qu’on laisse pourrir, oublié du reste du monde… Cependant, dans les profondeurs de la mystérieuse Forteresse Interdite, un œil de Dragon est caché. Il est la clé de leur liberté. Or, seul le Descendant le plus intelligent, le plus mauvais et le plus diabolique pourra le trouver… à moins qu’il s’agisse d’une Descendante ?

 

Mon avis : Je me rappelle avoir acheté ce livre pour sa couverture que je trouve sublime et pour le fait qu’en étant une fan incontestée de Disney, je ne pouvais pas passer à coté de ce roman. Cette histoire a été une magnifique découverte.

Pour l’histoire, les méchants des contes Disney que l’on connaît bien ont été exilés par le roi de royaume d’Auradon sur une île qui est l’Ile de l’oubli, ils sont donc prisonniers sur une île où il n’y a plus aucune magie. Mais, il se trouve que, les méchants de ces contes ont eu des enfants qui se doivent d’accomplir les mêmes exploits que leur parents.

J’ai clairement adoré ce roman ! Il est vrai que les cents premières pages étaient longues puisque l’auteure se sert de ces cents pages pour présenter les personnages, le contexte ect.. et je vous avoue que je n’avais pas lu de résumé détaillé donc je ne m’attendais pas du tout à ce qu’il s’est passé ; bonne surprise ! L’écriture reste assez jeunesse et assez brouillonne, j’ai trouvé certaines tournures de phrases assez  » bébé ».

J’ai bien aimé le personnage de Mal, fille de Maléfique, si je peux me permettre, c’est vraiment une vraie peste, elle n’a aucune limite et, elle est prête à tout pour assouvir ses désirs et sa vengeance. Enfin, presque tout..

Je pense que le personnage d’Evie restera mon préféré, Evie qui est la fille de la Méchante Reine, quand on en apprend un peu plus sur son personnage, on comprend qu’elle n’est pas du tout comme sa mère et qu’elle veut juste s’intégrer dans ce monde qu’on lui a imposé. Même si c’est mon personnage préféré, je reproche juste une chose à l’auteure, la concernant, elle est la fille d’une des plus grandes méchantes de l’histoire et elle est.. gentille ? Néanmoins même si cela m’a dérangé au début, j’ai trouvé que c’était un bon choix de la part de l’auteure puisque de ce fait, nous avons une Mal diabolique et une Evie gentille.

Quant à Jay, il est le portrait craché de son père, Jafar. Il vole tout ce qu’il peut, il utilise des ruses assez drôle à lire et à imaginer et il est toujours fourré dans les mauvais coups.

Carlos, fils de Cruella, je l’ai trouvé un peu comme Evie, il n’a pas trop l’étoffe d’un méchant si on le compare à Jay ou Mal. Je l’ai trouvé un chouia innocent et pas vraiment conscient de la réalité des évènements, il est pourtant très intelligent.

Ben, qui lui est l’héritier du trône du royaume d’Auradon et le fils de la Belle et la Bête. Pour ma part, et je pense que ce sera la pensée de beaucoup de monde, il vit dans l’ombre de son père qui fut un excellent roi, il veut faire exactement la même chose que lui, le rendre fier mais il sait au fond qu’il ne pourra pas puisqu’il n’est pas la Bête tout simplement.

Ben vit dans un  » monde » différent de nos quatre descendants de méchants et pourtant, ils ont tout les cinq un gros point en commun, quoi qu’ils fassent, ils décevront toujours leur parents.

J’ai vraiment beaucoup aimé l’histoire, j’ai tout simplement adoré me replonger dans l’univers magique de Disney, même si cette fois si, c’était du côté des méchants. C’est une rechute libre et bonne en enfance.

Comme je le disais précédemment, les deux seuls points négatifs que je reproche à ce roman sont, l’éternelle longueur avant d’arriver ENFIN à l’intrigue du roman et l’écriture de l’auteure qui m’a semblé parfois très bizarre, des mots que les jeunes de 12 ans maintenant emploient, j’ai trouvé cela un peu dérangeant.. heureusement, je m’y suis un peu faite.

La fin est clairement une ouverture sur un tome deux, j’ai vu que la suite était disponible en film sur Disney Channel mais j’ai aussi vu sur Livraddict qu’un tome deux verrait le jour pour Mai 2016, j’espère que c’est une certitude et, je suis super excitée à l’idée d’avoir bientôt la suite entre mes mains !


 

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par areadingirl
Charger d'autres écrits dans Fantasy

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Consulter aussi

Chronique :  » Hopeless « , tome 1 – Colleen Hoover.

Genre : Romance Editeur : Fleuve Noir ( territoires ) Année de sortie : 2014 Nombre de pag…