Accueil Contemporain Chronique :  » Je l’aimais  » – Anna Gavalda.

Chronique :  » Je l’aimais  » – Anna Gavalda.

0
0
219

Genre : Contemporain

Editeur : J’ai Lu

Année de sortie : 2003

Nombre de pages : 155

couv54550472

Synopsis : On biaise, on s’arrange, on a notre petite lâcheté dans les pattes comme un animal familier.
On la caresse, on la dresse, on s’y attache. C’est la vie. II y a les courageux et puis ceux qui s’accommodent. C’est tellement moins fatigant de s’accommoder…  » A-t-on le droit de tout quitter, femme et enfants, simplement parce que l’on se rend compte – un peu tard – que l’on s’est peut-être trompé ? Adrien est parti. Chloé et leurs deux filles sont sous le choc. Le père d’Adrien apporte à la jeune femme son réconfort.
À sa manière : plutôt que d’accabler son fils, il semble lui porter une certaine admiration. Son geste est égoïste, certes, mais courageux. Lui n’en a pas été capable. Tout au long d’une émouvante confidence, il raconte à sa belle-fille comment, jadis, en voulant lâchement préserver sa vie, il a tout gâché.

 

Mon avis : Je voulais une lecture légère mais à la fois poignante, j’ai donc décidé d’aller faire un tour dans la bibliothèque de ma soeur et je suis tombée sur  » Je l’aimais », je me suis dit que c’était court et que l’histoire avait l’air vraiment bien.

C’est l’histoire de Chloé, son mari Adrien,  l’a abandonnée, la laissant seule avec ses filles. Pendant toute la durée du roman, on retrouve le père d’Adrien qui essaie de faire guérir Chloé de son chagrin amoureux en lui racontant ce que lui avait vécu autrefois, ses différentes aventures humaines.

J’ai beaucoup aimé le personnage de Chloé, cette femme est forte.  plusieurs reprises elle a envie de tout quitter parce qu’elle se dit que l’amour de sa vie est parti puis ensuite, elle pense à ses filles et décide d’aller de l’avant, d’en quelque sorte se battre pour elle.

J’ai moins aimé le père d’Adrien pourtant ce qu’il a vécu est vraiment beau, touchant avec une pointe de tristesse. La seule chose que j’ai apprécié chez ce personnage, c’est le fait qu’il essaie tant bien que mal de réparer l’erreur de son fils comme si c’était lui qui l’avait faite.

J’ai aussi bien apprécié la relation entre Chloé et le père d’Adrien, je l’ai trouvé bien adapté au contexte puis également aux différentes humeurs de Chloé. Je n’en attendais pas plus de cette relation.

La fin est tout de même prévisible.

En conclusion, j’ai bien aimé les personnages, moins l’histoire. Je m’attendais à beaucoup plus d’émotions car je n’ai pas réussi à ressentir beaucoup de choses.

La plume de l’auteure est pourtant très jolie. J’essaierais probablement de relire un livre d’Anna Galvalda.

 

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par areadingirl
Charger d'autres écrits dans Contemporain

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Consulter aussi

Chronique :  » Tornade  » – Jennifer Brown.

Genre : Jeunesse Editeur : Albin Michel ( Collection Wiz.) Année de sortie : 2015 Nombre d…