Accueil Jeunesse Chronique :  » Geek Girl » Tome 1 – Holy Smale.

Chronique :  » Geek Girl » Tome 1 – Holy Smale.

0
0
461

Genre :  Jeunesse

Editeur : Nathan

Année de sortie : 2014

Nombre de pages : 400

couv9142104

Synopsis : Harriet Manners sait que :
– le mot « momie » dérive d’un terme égyptien signifiant « bouillasse noire et gluante ».
- la lune s’éloigne chaque année de la Terre, de 3,8 cm.
– lors d’un éternuement, tous les organes s’arrêtent, le cœur compris.

Harriet Manners, jeune anglaise de 15 ans, est une geek. Une intello. Difficile donc de se faire des amis lorsqu’on porte une telle étiquette. Alors, lorsqu’elle se retrouve choisie malgré elle par une agence de mannequins, elle se dit que c’est l’occasion de changer son image.

La geek saura-t-elle devenir chic ?

 

Mon avis : Pour commencer, contrairement à la plupart des personnes, je trouve cette couverte vraiment jolie, elle est super originale, j’adhère complètement ensuite..  Je n’avais pas appréhension particulière sur ce livre, lorsque j’ai vu que le troisième était sorti en librairie alors que moi je n’avais toujours pas commencé le premier tome.. j’ai décidé de me lancer! Je n’attendais rien de ce premier tome, le contexte m’intéressait mais sans plus. Je dois dire que j’ai été vraiment très surprise par ce premier tome.

Pour l’histoire, on retrouve Harriet qui a  15 ans qui est une geek et qui déteste la mode, tout le contraire deChronique : sa meilleure amie. Elle mène une vie de geek mais peut-être plus pour longtemps!

Je me suis très vite identifiée à Harriet, premièrement parce qu’elle a le même âge que moi et deuxièmement parce que dès le début et tout au long du livre , elle et moi avions plein de points en commun. En y repensant je réalise, que je suis pareille qu’elle. C’est d’ailleurs en partie pour ça que j’ai autant aimé ma lecture parce que c’était comme si j’étais en elle, comme si j’étais elle, le temps de 400 pages.

Pour le reste des personnages, je n’ai pas trop aimé sa meilleure amie, Nat, on ne la voit pas tant que ça finalement mais je ne sais pas, je n’ai pas accroché avec elle. J’ai trouvé les parents d’Harriet complètement dérangé mais ils ont leur caractère bien à eux. En ce qui concerne Toby, je l’ai énormément aimé, il est un peu comme Harriet et je crois que même si Harriet ne serait pas du même avis que moi, ça doit être vraiment génial d’avoir un ami comme Toby. Nick est un personnage que j’ai aimé un peu plus que ceux que je viens d’énoncer, il est plus en retrait que les autres et lui aussi, on ne le voit que très peu malheureusement mais à chaque fois qu’on le voit, je trouve que c’est une nouvelle bouffée d’air frais pour le roman.                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                       Wilbur reste mon personnage masculin préféré, je l’ai trouvé totalement déjanté, totalement a part, totalement tout, cependant, j’ai trouvé que ce personnage était un cliché du monde la mode.

Ce premier tome m’a énormément fait penser à une série que je regardais étant plus jeune,  » Le destin de Lisa », ce n’est pas la même histoire ni le même contexte mais presque.

  Tout au long de ma lecture, j’ai beaucoup ri.

Je ne m’attendais pas vraiment à cette fin si, elle m’a surprise ( tout comme l’intégralité du roman), cette fin donne plein d’espoir pour la suite de la saga et j’ai adoré!

Je ne m’attendais vraiment pas du tout à ça, pas du tout à autant aimé mais je dois dire que.. J’ai vraiment hâte de me plonger dans le deuxième tome de Geek Girl car c’est une saga fraiche qui fait du bien.

 

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par areadingirl
Charger d'autres écrits dans Jeunesse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Consulter aussi

Chronique : Clara et la pénombre – José Carlos Somoza.

Genre(s) : Contemporain / Thriller  Editeur : Editions Babel (Noir)  Date de parution : 6 …